• Train

  • 8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Voie 4 
    Espace 3000 pixelsRame 3 voitures gaucheEspace 3000 pixelsZ 202 201 h   
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 4   Sur la voie 4 : 1 rame de 3 voitures aborde le passage à niveau de Latour-de-Carol - oo oo - 1 chasse-neige composé de 2 automotrices Z 201 et Z 202 - oo oo -

    BB 25200

    Voie 5 
    Rame 6 voitures gaucheEspace 3000 pixelsVersion midi 1909 1955 hEspace 3000 pixelsSNCF version 1975 h
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 5   Sur la voie 5 : 1 Rame de 6 voitures quitte lentement le site de Font-Romeu afin de rejoindre le dépot de Villefranche-de-Conflent pour maintenance - oo oo - 1 motrice Z 101 SNCF version 1975 - oo oo - 1 motrice Z 101 SNCF version Midi 1909 1955 - oo oo -

    BB 25200

    Voie 6 
    Demi espace videZ 101 hEspace 3000 pixelsZBDQ 103 SNCF 1960zbdy 102 SNCF 1953ZabDY 101 SNCF 1953PO midi 1936 hEspace 3000 pixelsRame 6 voitures New
    Le train jaune
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 6   Sur la voie 6 : 1 rame de 6 voitures emprunte le pont Séjourné - oo oo - 1 motrice PO Midi de 1936 + 1 voiture ZABDY 101 SNCF 1953 + 1 voiture ZDBY 102 SNCF de 1953 + 1 voiture ZBDQ 103 SNCF de 1960- oo oo - 1 motrice Z101 - oo oo -
    Image Voie 1 Depot Vers les locos
      Le train jaune
        Voie métrique  Motrice Z 100 : Poids : 30 tonnes  Vitesse maxi : 60Km/h : Puissance : 220KW      
           

     

     

       
      Alimentation par 3ème rail   Mise en service de 1908 à 1912   
      Effectif 13 motrices en 2011     

    La ligne de Villefranche – Vernet-les-Bains à Latour-de-Carol (nom officiel), parfois surnommée ligne de Cerdagne, est une ligne de chemin de fer à voie métrique longue de 62,5 km qui, dans le département des Pyrénées-Orientales, relie la gare de Villefranche - Vernet-les-Bains à celle de Latour-de-Carol - Enveitg via Font-Romeu en suivant la vallée de la Têt puis en parcourant le plateau de Cerdagne.

    Elle constitue la ligne 669 000 du réseau ferré national.

    Ce chemin de fer est familièrement appelé le Train Jaune ou le Canari, car les véhicules arborent les couleurs catalanes, le jaune et le rouge. Cette ligne, à écartement métrique, fait partie du réseau principal et est exploitée par la SNCF comme partie intégrante du réseau TER Languedoc-Roussillon.

    Elle est connectée avec le réseau à voie normale à ses deux extrémités. Son extrémité Est, en gare de Villefranche - Vernet-les-Bains, est en correspondance directe avec la ligne de Perpignan à Villefranche - Vernet-les-Bains. A l'Ouest, en la gare internationale de Latour-de-Carol - Enveitg, elle est en connexion avec les réseaux français (ligne de Portet-Saint-Simon à Puigcerda (frontière) à écartement normal de 1 435 mm, empruntée par des relations en provenance de Toulouse) et ibériques (ligne de Ripoll à Latour-de-Carol gérée par l'Adif, en provenance de Ripoll et Puigcerda, à écartement large de 1 668 mm).

    La ligne est depuis le 1er février 2002 inscrite par l'UNESCO sur la liste indicative du Patrimoine mondial en tant que « Chemin de fer de Cerdagne »

     Les Z 100 sont une série d'automotrices à voie métrique, construites entre 1908 et 1912 pour la ligne de la Cerdagne et commandées par la compagnie des chemins de fer du Midi. Ces automotrices, plusieurs fois rénovées sont aujourd'hui centenaires et circulent quotidiennement entre Villefranche Conflent et La Tour de Carol. Elles constituent la série la plus ancienne de véhicules ferroviaires en service à la SNCF.
     
     
     
      Z100 automotrice ZR remorque panoramique
       ZR remorque midi ZR remorque Nord
    SD by 102 SNCF 1953   Z 202 201 h
     PO midi 1936 h zbdy 102 SNCF 1953 ZBDQ 103 SNCF 1960
    Version midi 1909 1955 h SNCF version 1975 h Z 101 h

     

    Ref Google Map   Latour-de-Carol  Font-Romeu  Pont Séjourné  Fontpédrouse  
     

    8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Gare Locomotive vapeur Electrique wagon voyageur sigja sémaphore station dépot rail aiguillage sncf restaurant voiture
    2 feux jaunes  2 feux blancs

    votre commentaire
  • 8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Voie 4 
    draisine bleue 2Espace 3000loco  verte 222 final rapidewagonnet bois 2wagonnet vide   
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 4   Sur la voie 4 : 1 locomotive à vapeur remorque 2 wagonnets de bois - oo oo - 1 draisine bleue - oo oo -

    BB 25200

    Voie 5 
    Espace 3000convoi 11 wagonnets boisloco verte 22 aEspace 3000/>Train de bois 9 wagonsLoco diesel moyenEspace 3000wagonnet videDraisine 3
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 5   Sur la voie 5 : 1 draisine remorque un wagonnet vide - oo oo - 1 Locomotive diesel remorque un convoi de grûmes composé de 9 wagonnets - oo oo - 1 Locomotive à vapeur remorque un convoi de 11 wagonnets de bois- oo oo -

    BB 25200

    Voie 6 
    loco verte 22 aTrain de bois
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 6   Sur la voie 6 : 1 locomotive à vapeur remorque un convoi de 10 wagonnets vides - oo oo -
    Image Voie 1 Depot Vers les locos
      Train de bois
               
           

     

     

       
           
           

    Train Mocanita ; un voyage inédit en Roumanie, une expérience inoubliable
    De nos jours, le voyage en mocanita est une expérience inoubliable pour tout touriste, qu’il soit Roumain ou étranger. Le train est assez petit, ce qui fait que les voyageurs doivent embarquer de bonne heure pour trouver des places. La mocăniţa circule sur un trajet spectaculaire, elle traverse des vallées, des ponts, des tunnels, des rochers.

    Ioana Coman, agent touristique de la région, raconte brièvement l’histoire de ce train inédit de la région de Viseu:
    “C’est le seul endroit de Roumanie où les touristes peuvent encore trouver un train pareil qui circule sur l’unique voie ferrée forestière à écartement réduit de chez nous. C’est une expérience inoubliable. Le train que l’on met à la disposition des touristes est assez petit, ce qui fait que les voyageurs doivent s’embarquer de bonne heure pour trouver des places. Mocanita circule sur un trajet spectaculaire, elle traverse des vallées, elle passe par des ponts, des tunnels, des rochers.”

    Les rails datent des années 1930, mais ce ne fut qu’une vingtaine d’année plus tard que la première locomotive se mit en marche. Les passagers du petit train forestier seront surpris de constater qu’après un départ à 600 mètres d’altitude, ils se trouveront bientôt à 1100 mètres d’altitude, au beau milieu d’un paysage de rêve. De nouveau au micro, Ioana Coman:
    “Le train se met en marche chaque matin, à 8h30 et il revient à Viseu vers 5 heures de l’après – midi, après une dernière halte dans la localité de Faina. Pourtant, on fait plusieurs pauses durant le voyage pour renouveler les réserves de combustibles du petit train. Il a une technique impressionnante de fonctionnement qui date du temps de nos grand – parents. Les touristes peuvent profiter de tous ces arrêts pour prendre des photos ».

    Un voyage en Mocanita vous occupera une journée toute entière pendant laquelle vous aurez l’occasion d’admirer de jolies églises en bois et de goûter aux sources minérales qui jaillissent des tréfonds de la montagne. Petit conseil avant de réserver une place: assurez – vous que la météo vous soit propice, sinon pas la peine de partir en voyage. Un aller – retour en Mocanita dure une dizaine d’heures et comme le trajet est plutôt sauvage, mieux vaut emporter des sandwichs et une grosse bouteille d’eau. En plus, l’été à la montagne n’a rien à voir avec l’été en ville, par conséquent, un polo dans votre sac à dos vous sera indispensable.
    Un billet aller – retour coûte seulement 5 euros. Avant de vous souhaiter bon voyage, permettez – moi de vous donner un dernier conseil: à la veille de votre voyage, passez la nuit dans la localité du Haut Viseu, le point de départ de cette randonnée qui débute assez tôt dans la matinée.

     
     
     Le train à vapeur Mocanita CFF en Roumanie avait l'habitude de collecter les bûches coupées dans un système de train à vapeur unique. Le seul chemin de fer à vapeur étroit en état de marche en Roumanie. Utilise la vapeur en brûlant du bois et non du charbon. Grimpe haut dans la zone d'exploitation forestière. Transporte également des touristes dans la zone d'exploitation forestière. Pas de route dans la zone boisée où  le train étroit ne va pas. Les bûches peuvent être vues entreposées sur la voie ferrée où commence le train à vapeur . Il prend une énorme quantité de bois pour la vapeur, nécessaire pour l'amener dans la zone d'exploitation forestière. Mocanita est un chemin de fer à voie étroite. On peut remarquer un transit ford unique adapté pour une utilisation sur les rails. Le train à vapeur Viseu de Sus utilise des locomotives à vapeur tout le temps. La Transylvanie a des coupes illégales mais c'est une manière légale d'exploitation. Ceci est un chemin de fer à vapeur,  patrimoine de la  belle vallée de la Vaser dans le nord de la Roumanie. C'est un des derniers chemin de fer à vapeur du monde.

     

    Ref Google Map    Ivano-Frankivs'ka oblast   Vișeu de Sus, Maramureș County  
     

    8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Gare Locomotive vapeur Electrique wagon voyageur signal sémaphore station dépot rail aiguillage sncf restaurant voiture
    2 feux jaunes  2 feux blancs

    votre commentaire
  • 8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Voie 4 
    EMD 59PH II n 464Grand Espace 4000 SNCFAmtrak Baker2 Grand Espace 4000 SNCFAmtrak Mount BACHELORGrand Espace 4000 SNCFAmtrak Mt OLYMPUSGrand Espace 4000 SNCFAmtrak Mt Jefferson   
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 4   Sur la voie 4 :1 locomotive EMD F59PHI N° 464 remorque la voiture Power de la rame Mont HOOD - oo oo - 1 rame Mount Baker de la compagnie AMTRAK composée de 12 voitures système Talgo pilotée par 1 locomotive Siemens SC44 N°1404 et une cabine intégrée N° 90230 - oo oo - 1 rame Mount Bachelor de la compagnie AMTRAK composée de 12 voitures système Talgo pilotée par 1 locomotives EMD F59PHI N° 465 et une cabine de conduite - oo oo - 1 rame Mount Olympus de la compagnie AMTRAK composée de 12 voitures système Talgo pilotée par 2 locomotives EMD F59PHI N° 469 et 470 - oo oo - 1 rame Mount Jefferson de la compagnie AMTRAK composée de 12 voitures système Talgo pilotée par 2 locomotives EMD F59PHI N° 466 et 467 - oo oo -

    BB 25200

    Voie 5 
    Grand Espace 4000 SNCFAmtrak Mt JeffersonGrand Espace 4000 SNCFAmtrak Mt OLYMPUSGrand Espace 4000 SNCFAmtrak Mount BACHELORGrand Espace 4000 SNCFAmtrak Baker2
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 5   Sur la voie 5 : 1 rame Mount Baker de la compagnie AMTRAK composée de 12 voitures système Talgo pilotée par 1 locomotive Siemens SC44 N°1404 et une cabine intégrée N° 90230 - oo oo - 1 rame Mount Bachelor de la compagnie AMTRAK composée de 12 voitures système Talgo pilotée par 1 locomotives EMD F59PHI N° 465 et une cabine de conduite - oo oo - 1 rame Mount Olympus de la compagnie AMTRAK composée de 12 voitures système Talgo pilotée par 2 locomotives EMD F59PHI N° 469 et 470 - oo oo - 1 rame Mount Jefferson de la compagnie AMTRAK composée de 12 voitures système Talgo pilotée par 2 locomotives EMD F59PHI N° 466 et 467 - oo oo -

    BB 25200

    Voie 6 
    Amtrak Baker2 Grand Espace 4000 SNCFAmtrak Mount BACHELORGrand Espace 4000 SNCFAmtrak Mt OLYMPUSGrand Espace 4000 SNCF Amtrak Mt JeffersonGrand Espace 4000 SNCFGrand Espace 4000 SNCFGrand Espace 4000 SNCF
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 6   Sur la voie 6 : 1 rame Mount Baker de la compagnie AMTRAK composée de 12 voitures système Talgo pilotée par 1 locomotive Siemens SC44 N°1404 et une cabine intégrée N° 90230 - oo oo - 1 rame Mount Bachelor de la compagnie AMTRAK composée de 12 voitures système Talgo pilotée par 1 locomotives EMD F59PHI N° 465 et une cabine de conduite - oo oo - 1 rame Mount Olympus de la compagnie AMTRAK composée de 12 voitures système Talgo pilotée par 2 locomotives EMD F59PHI N° 469 et 470 - oo oo - 1 rame Mount Jefferson de la compagnie AMTRAK composée de 12 voitures système Talgo pilotée par 2 locomotives EMD F59PHI N° 466 et 467 - oo oo -
    Image Voie 1 Depot Vers les locos
    Amtrak Cascades train
    Constructeur: Talgo

    13 voitures - 250 passagers

         
        Construction  1998 et 2013  Nombre de  rames : 7      
      La rame Mount Adams a été détruite le 18/12/2017 Vitesse : 127 km/h  
           
     L'Amtrak Cascades est une ligne de train de voyageurs dans le nord-ouest du Pacifique, exploitée par Amtrak en partenariat avec les États américains de Washington et de l'Oregon et la province canadienne de la Colombie-Britannique. Il est nommé d'après la chaîne de montagnes Cascade dont la route est parallèle.

    Le corridor s'étend sur une distance de 157 milles (253 km) entre Vancouver (Colombie-Britannique) et Seattle (Washington), en continuant à 500 milles (500 miles) au sud via Portland (Oregon) jusqu'à Eugene (Oregon). Aucun train ne parcourt toute la longueur du couloir de 752 km entre Vancouver et Eugene.

    À compter de l'exercice 2016, Cascades est la huitième voie la plus fréquentée d'Amtrak, avec un traffic annuel total de 792 481 passagers.  Au cours de l'exercice 2015, le taux de fréquentation des trains  était de 59%. 

    En décembre 2017, deux trains quotidiens circulent entre Vancouver (C.-B.) et Seattle ou Portland. Six trains quotidiens circulent entre Seattle et Portland; et deux trains opèrent entre Eugene et Seattle ou Portland. Pour les trains qui ne se rendent pas directement à Vancouver ou à Eugene, des correspondances sont disponibles pour les services Amtrak Thruway Motorcoach. De plus, les services Amtrak Thruway Motorcoach offrent des correspondances vers d'autres destinations en Colombie-Britannique, en Idaho, en Oregon et à Washington, et non sur le corridor ferroviaire.

    Le 18 décembre 2017, un train a déraillé lors de la course inaugurale le long du nouveau tracé du contournement de Point Defiance près de DuPont (Washington); Au moins trois personnes ont été tuées et des dizaines ont été blessées.

    Matériel roulant 

    Le service sur la route des Cascades est assuré par sept rames articulées fabriquées par Talgo, une entreprise espagnole. Ces voitures sont conçues pour s'incliner passivement dans les courbes, permettant au train de les traverser à des vitesses plus élevées qu'un train conventionnel. La technologie d'inclinaison réduit de 25 minutes le temps de trajet entre Seattle et Portland.  Les exigences actuelles en matière de voies et de sécurité limitent la vitesse du train à 79 milles à l'heure (127 km / h), bien que les rames soient conçues pour une vitesse maximale de conception de 200 km / h. 

    Une rame typique se compose de 12 ou 13 voitures; un fourgon à bagages; deux voitures «classe affaires»; une voiture-salon; une voiture-café (également connue sous le nom de voiture Bistro); six ou sept voitures de «classe coach»; et une voiture électrique (qui abrite un groupe électrogène en tête de train et d'autres équipements). Les rames sont généralement jumelées à une locomotive EMD F59PHI peinte dans un schéma de peinture assorti. De plus, les rames sans cabine sont jumelées à une unité de commande non motorisée (NPCU), qui est une locomotive plus ancienne dépourvue de moteur, peinte dans un schéma de peinture assorti et utilisée comme cabine de conduite.

    La flotte se compose de cinq rames Talgo série VI construites en 1998 et de deux rames Talgo série 8 construites en 2013. Le service offert par les différents types de rames est similaire, mais il existe quelques différences mineures entre les deux modèles. La différence la plus notable est que les anciennes rames de série VI ont des ailerons de queue de 7 pieds de haut aux deux extrémités du train qui servent de transition esthétique aux rames à profil bas et aux locomotives plus grandes.  Les rames de la série 8 n'ont pas les ailerons de queue, mais ont plutôt une cabine intégrée dans la voiture électrique permettant un fonctionnement push-pull sans unité de commande séparée. Il y a aussi des différences mineures dans les aménagements intérieurs.

    Le service Cascades a débuté à l'automne 1998 avec quatre rames de la série VI, deux appartenant au ministère des Transports de l'État de Washington (WSDOT) et deux appartenant à Amtrak. Chaque rame a été construite avec 12 voitures et un ensemble de six voitures de rechange, y compris un fourgon à bagages, une voiture de service, une voiture-salon, une voiture-café et deux voitures de classe «coach», ont également été construites.

    En 1998, Amtrak a également acheté une autre rame de la série VI en tant que démonstrateur pour un service potentiel entre Los Angeles et Las Vegas. Cette rame a été construite avec deux autres voitures de classe «coach», pour un total de 14 voitures. La route de démonstration n'a pas été financée et le WSDOT a acheté la rame en 2004 pour étendre le service.  L'achat a également permis à Amtrak et WSDOT de redistribuer les voitures de «classe coach». En utilisant les deux voitures supplémentaires de cette nouvelle rame et en mettant en service régulier les deux voitures de l'ensemble de réserve, les compagnies ont pu créer quatre trains de 13 voitures et un train de 12 voitures.

    En 2013, le ministère des Transports de l'Oregon (ODOT) a acheté les deux rames de la série 8 pour permettre l'expansion des services. Chaque rame était équipée de 13 voitures.

    L'équipement des Cascades est peint dans un schéma de peinture spécial composé de couleurs que la compagnie appelle à feuilles persistantes (vert foncé), cappuccino (brun) et crème. Les rames sont nommés d'après les sommets des montagnes dans le nord-ouest du Pacifique (beaucoup dans la chaîne des Cascades). Les quatre rames d'origine de la série VI portent le nom du Mont Baker, du Mont Hood, du Mont Olympe et du Mont Rainier. La rame  de série VI construite pour fonctionner entre Las Vegas et Los Angeles a été rebaptisée Mount Adams lorsqu'elle a été achetée par l'état de Washington. Cette rame a été détruite par la suite, lors du déraillement survenu le 18 décembre 2017 au Point Defiance Cutoff. Les deux rames de la série 8 sont nommées Mount Bachelor et Mount Jefferson.

    Au début de 2014, le Département des transports de l'État de Washington (WSDOT) a confié à Siemens USA la construction de 8 nouvelles locomotives Siemens Charger pour l'exploitation des Cascades. La commande faisait partie d'un plus grand marché conjoint entre l'Illinois, la Californie, le Michigan et le Missouri. Ces locomotives ont été livrées au WSDOT à l'été 2017 et sont entrées en service à la fin de 2017. Les locomotives additionnelles ont permis l'ajout de deux autres voies dans le cadre du projet de contournement de Point Defiance et le remplacement des six locomotives EMD F59PHI louées à Amtrak. Une locomotive SC-44 a été lourdement endommagée lors du déraillement survenu le 18 décembre 2017 sur le point de coupure du Defiance Point.

     

     

    L'EMD F59PHI est une locomotive diesel-électrique commune sur les trains de voyageurs en Amérique du Nord, construite à l'origine par General Motors Electro-Motive Division (EMD), maintenant construite par la société successeur, Electro-Motive Diesel, propriété de Progress Rail Services, lui-même une division de Caterpillar.

    D'abord construite en 1994, la locomotive est une locomotive diesel-électrique B-B de 3 200 hp (2,4 MW) destinée au service sur les lignes principales nord-américaines. Cette locomotive est équipée d'un turbocompresseur EMD 12-710G3C-EC, un moteur diesel 2 temps à douze cylindres (moteur d'entraînement). L'alternateur principal (traction) convertit l'énergie mécanique du moteur principal en énergie électrique distribuée par une armoire haute tension aux moteurs de traction à courant continu. Chacun des quatre moteurs de traction est directement relié à une paire de roues motrices. Le rapport de démultiplication des moteurs de traction (modèle D87BTR) par rapport à l'axe de roue détermine la vitesse de fonctionnement maximale de la locomotive; une F59PHI standard a un rapport de démultiplication de 56:21 qui fournit une vitesse maximale de 110 mph (180 km / h).

    La F59PHI dispose d'une caisse entièrement fermée qui fournit des passerelles protégées pour un accès facile à la salle des machines et aux unités de remorquage. Cette disposition permet l'entretien de routine pendant que la locomotive est en service. L'aspect remarquable de l'extérieur de cette locomotive est l'utilisation de composites pour présenter une apparence simplifiée. 

    Pour fournir de l'énergie électrique aux passagers, le F59PHI est équipé d'un générateur électrique secondaire appelé unité d'alimentation de tête (HEP). La génératrice de tête génère une alimentation CA de 480 V, 60 Hz AC et peut être évaluée entre 500 et 750 kW (670 et 1 010 hp) pour fournir de l'électricité aux voitures de passagers pour l'éclairage, le chauffage électrique et la climatisation. Le générateur de tête de réseau est alimenté par un deuxième moteur diesel dédié à celui-ci. Avec cet agencement, le moteur principal n'est pas alourdi par la production d'énergie de tête de réseau et est par conséquent utilisé uniquement pour fournir un effort de traction.

    Quand il a fait ses débuts pour Caltrans à la fin de 1994, le F59PHI était la première locomotive aux États-Unis qui respectait les normes d'émission rigoureuses de la Californie. 

    Des exemples de F59PHI sont actuellement exploités par ces sociétés:

    AMT (Montréal)
    Amtrak (Amtrak Cascades, toutes les routes d'Amtrak en Californie et Piémont)
    Metrolink
    North County Transit District (montagnes russes)
    Son Transit (Sounder Commuter Rail)
    Trinity Railway Express
    West Coast Express
    X Train (en construction)

     

     

    Ref Google Map   Elma Washington      Ethan     Doran Beach    
     

    8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Gare Locomotive vapeur Electrique wagon voyageur signal sémaphore station dépot rail aiguillage sncf restaurant voiture
    2 feux jaunes  2 feux blancs

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique