•  

     Voie 4
    Fanal AV Jaune 2000GE AC4400CW N°125Lampisterie rouge fixe
      Sur la voie 4 : 2 locomotives GE AC4400CW CSX N°125 et GE ET44AH CSX N° 3343 remorquent un convoi de 33 wagons réfrigérés Tropicana - oo oo -   Z 7100 (2) Z 7100 (2)  
       
       

     Voie 5
    Fanal AV Jaune 2000GE AC4400CW N°125Lampisterie rouge fixe
      Sur la voie 5 : 2 Locomotives Diesel EMD SD80 MAC CSX N° 801 et EMD SD80 MAC CSX N° 800 remorquent un convoi de 38 wagons hoppers chargés de charbon - oo oo -   Z 7100 (2) Z 7100 (2)  
       
       

     Voie 6
    Lampisterie rouge fixeEMD GP40 CSX N°63933 EMD GP40 CSX N°6393 6500 6086Fanal AV6 Jaune 2000
      Sur la voie 6 : 3 Locomotives EMD GP40 CSX N°6086 N°6393 et N°6500 remorquent un convoi de 57 wagons hoppers vides- oo oo   Z 7100 (2) Z 7100 (2)  
       

     

         
     CSX

     

     

    CSX 

    Création
    1er juillet 1986

     

    Prédécesseur Chessie System
    Seaboard Coast Line Industries 

     

       
        Longueur 34 000 km  Effectifs env. 30 000 employés (2009) Localisation Est des États-Unis, Ontario, Québec     
    CSX

    CSX Transportation est une importante compagnie de chemins de fer américaine qui travaille principalement sur la façade orientale des États-Unis et du Canada. Les autres grandes sociétés de la région sont Norfolk Southern Railway et le CanadienPacifique.

    CSX a été formée le 1er juillet 1986 à la suite de la fusion de Seaboard System Railroad et de Chessie System, Inc.. Seaboard System était lui-même né de la fusion de plusieurs compagnies dont Seaboard Air Line Railroad et Louisville and Nashville Railroad. Le 31 août 1987, la Chesapeake and Ohio Railway qui avait absorbé la Baltimore and Ohio Railroad en avril de la même année fusionna également avec la société.

    Le CSXT est le résultat de la fusion de deux gros réseaux de l'est des États-Unis : le Seaboard System et le Chessie System. CSX Transportation (identifié par les lettres CSXT) exploite une compagnie de chemin de fer américaine de classe I connue sous le nom de CSX Railroad, possédée par CSX Corporation. La compagnie a son siège social à Jacksonville, Florida, et possède environ 33 790 km. CSX exploite une des trois compagnies desservant principalement la côte est ; ses deux autres concurrents étant Norfolk Southern Railway et Canadian Pacific Railway. CSX dessert également les provinces canadiennes de l'Ontario et du Québec. CSX Corporation est la société mère de plusieurs filiales directes ou indirectes totalement contrôlées, incluant : CSX Intermodal, Inc. ; CSX Real Property, Inc. ; CSX Technology, Inc. ; CSX Transportation, Inc. ; Total Distribution Services, Inc., et TRANSFLO Corporation. Chaque filiale est une compagnie distincte. Le chemin de fer est connu sous le nom de CSX Railroad. « CSX », « CSXT », ou « CSX Transportation » font référence à CSX Transportation Inc., et « CSX Corp. » ou « CSX Corporation » font référence à CSX Corporation. CSX Corporation autorise l'usage de la marque CSX pour désigner CSX Transportation, Inc., et toutes autres filiales de CSX Corporation.

     Le 1er juillet 1967, le Seaboard Air Line Railroad (surnommé Seaboard) fusionna avec son rival de toujours, l'Atlantic Coast Line Railroad (appelé Coast Line), pour constituer le Seaboard Coast Line Railroad. En 1972 le Seaboard Coast Line et le Louisville & Nashville Railroad commencèrent leur marketing commun sous le nom de Family Lines System en incluant aussi leurs filiales : Georgia Railroad, Atlanta & West Point Railroad, Clinchfield Railroad et Western Railway of Alabama. Mais sous une peinture et un logo commun, ces compagnies continuèrent d'opérer séparément. Le 29 décembre 1982, SCL, L&N ainsi que les autres petites compagnies intégrées au Family Lines System (Georgia Railroad, Atlanta & West Point Railroad, Clinchfield Railroad et Western Railway of Alabama), fusionnèrent por donner naissance à Seaboard System Railroad SBD. Les machines reçurent la nouvelle livrée Seaboard System, provoquant la perte de leurs identités d'origine.
    En février 1963, le Chesapeake & Ohio Railroad (C&O) prit le contrôle du B&O. En 1973, le C&O gagna le contrôle du Western Maryland Railway, et le 26 février 1973, il créa le Chessie System pour regrouper le C&O, le B&O et le WM. Le 1er mai 1983, le B&O fusionna avec le WM. Le 30 avril 1987, le C&O absorba le B&O..  
     Le 1er novembre 1980, les deux holdings Chessie System et Seaboard Coast Line Industries fusionnèrent en une seule et unique holding appelée CSX Corporation. Le C symbolisait Chessie, et le S Seaboard; mais comme CSC était déjà pris par une entreprise de poids lourds de Virginia, ainsi que CSM (M pour merger), il fut choisi CSX dont le X symbole de multiplication signifiait « ensemble nous sommes plus fort ». CSX pilota la longue et délicate fusion des deux gros réseaux ferrés constitués par Chessie System et Seaboard System.

     Le CSX Transportation fut créé le 1er juillet 1986 pour absorber le jour même le Seaboard System SBD. Le T fut ajouté pour que la marque puisse être enregistrée correctement; car seule une compagnie non ferroviaire avait le droit d'utiliser comme initiale le X en dernière lettre. Puis le CSXT dut attendre le 31 août 1987 pour absorber le C&O. Le 23 juin 1997, le NS et le CSXT s'unirent pour reprendre les 17600 km du réseau de Conrail (CR), lequel avait été créé en 1976 par le gouvernement pour fusionner plusieurs compagnies en faillite. Le 22 août 1998, le NS racheta 58 % du CR (ex réseau du PRR) et le CSX 42 %. Le CSXT récupéra ainsi 6080 km de voies correspondant à l'ex réseau du NYC, et commença son exploitation le 1er juin 1999. Le CSXT dessert actuellement la plupart des États de l'est des États-Unis, ainsi que quelques routes vers des villes canadiennes. De nombreux petits réseaux sont en connexion avec CSX en particulier les réseaux du groupe Pinsly : Florida Central, Florida Midland et Florida Northern

    Tropicana
    Le CSX exploite les fameux Juice Trains n°Q740 et Q741, transportant le jus d'orange frais Tropicana entre Bradenton (Florida), et les centres de distribution de Greenville (New Jersey) et Cincinnati (Ohio). Le Juice Train du CSX a récemment été récompensé pour sa modernité et sa capacité à concurrencer les transporteurs routiers pour les denrées périssables. Le CSX exploite quotidiennement les trains de déchets n°Q706/Q707 et Q702/Q703 constitués d'environ 50 wagons chacun et évacuant les déchets de New York City vers la Floride.

    Le célèbre train Tropicana Orange Juice a connu de nombreux changements au fil des ans. L'un d'eux a été son symbole. Sur la partie nord de la piste, il s'appelait CSOJ (comme dans le train CSX Orange Juice) sous Conrail, puis sous CSX sous le nom de K650 et Q740 (avec des trains supplémentaires marqués K652 et Q742). Avec le dernier changement, les voitures Tropicana ont été combinées avec le trafic intermodal sur le Q140 pour la portion de Jacksonville FL-Philadelphia PA et puis  OJ à NJ. Pour cette raison, le calendrier est également différent. Alors qu’il s’agissait auparavant d’un train de nuit, il s’agit maintenant d’un train en direction de Jersey City. Les vides remontés vers le sud par Q141 voyagent encore de nuit ici dans le nord-est.

     

    CSX
    L'observation diurne du train à jus est devenue chose rare. Exemple concret: voici Q140 chez CP Berry le 1er mai 2017 avec les CSX AC4400CW 125 et ET44AH 3343 comme alimentation.
      GE AC4400CW N°256 GE AC4400CW N°125
      GE ET44AH CSX N° 3343 GE ET44AH CSX N° 3343 dr
      EMD SD80 MAC CSX N° 801 EMD SD80 MAC CSX N° 801 r
      EMD SD80 MAC CSX N° 800
    EMD GP40 CSX N°6507   EMD GP40 CSX N°6500 
    EMD GP40 CSX N°6393 EMD GP40 CSX N°6086
     

     

    Ref Google Map     Bradenton Florida  Atlanta Georgia  Albany New York Stephen rail  Tampa Florida  Dunedin  Manatee  Miami  Atlanta  Kitty Hawk  Rodanthe  Charleston Ravenel  Montgomery  Lewis   
     

    8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Gare Locomotive vapeur Electrique wagon voyageur signal sémaphore station dépot rail aiguillage sncf restaurant voiture
    2 feux jaunes  2 feux blancs

     


    votre commentaire
  • Z 7100

    Voie 4 
    Espace 20 pixelsEspace 20 pixelsEspace 20 pixelsLe Train Jaune Des Gilets JaunesLe Train Jaune Des Gilets JaunesLe Train Jaune Des Gilets JaunesWagon jaune et pneusWagon plat et palettesWagon Jaune Des Gilets JaunesGilets jaunesGilets jaunesGilets jaunesBB 22200 622378   
      Sur la voie 4 : Au rond-point d'Alonne les Gilets Jaunes manifestent leur désespoir - oo oo -   Z 7100 (2) Z 7100 (2)  
         
    Image Voie 1 Depot Vers les locos
     Le train jaune des gilets jaunes

    La révolte des gilets jaunes embrase la France.

    Un train jaune vient les soutenir dans leur combat

     

     

     

    Ref Google Map Alonne  Donges  
     

    8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Gare Locomotive vapeur Electrique wagon voyageur signal sémaphore station dépot rail aiguillage sncf restaurant voiture
    accueil

    votre commentaire
  • Voie 4 
    Demi espace videRenault VH X2332 MontluçonEspace 20 pixelsEspace 20 pixels   
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 4 // ]] Sur la voie 4 : 1 Autorail Renault VH X2332 - oo oo -
    Train automoteur rapide 3 caisses Train automoteur rapide 3 caisses - vide Renault VHD à 2 caisses   sans  passagers avec mécanicien Renault VH X2111 Montluçon + passagers droite Renault VH ZZEty 23859 (VH 2211) du Musée de Mulhouse + voyageurs          

    Voie 5 
    Demi espace videRenault VH X2111 Clermont  + passagersEspace 20 pixelsEspace 20 pixelsDemi espace vide
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 5 Sur la voie 5 : 1 Autorail Renault VH X2111 circule dans la région de Lisieux - oo oo -
    Train automoteur rapide 3 caisses Train automoteur rapide 3 caisses - vide Renault VH N° 24 + mécanicien              
    Image Voie 1 Depot Vers les locos
    Renault VH

     


     

     

     

         
                 
                 
      Constructeur Renault - 1933-1934  Nombre  115 
     Longueur  Hors tampons 18,70 m  Masse totale  27,4 t  
    Vitesse  100km/h  Passagers  56 assis, 10 debout  
     Retrait  1969     
           

    Le Renault VH est le premier autorail à voie normale produit par Renault à partir de 1933. Fabriqué dans les usines de l'Île Seguin près de Paris, il a circulé sur les lignes françaises de la SNCF jusqu'en 1969.

    Surnommé « Iroquois » en raison d'une prise d'air abritant un radiateur proéminent en toiture, il possède un moteur Diesel de 27 litres de cylindrée qui développe 250 ch. À cause d'une partie mécanique dérivant des camions et manquant d'assistance, il était assez pénible à conduire aux deux extrémités.

    L'autorail a été livré avant-guerre à tous les réseaux, la contraignante relation Paris-Lisieux-Trouville a été l'une de ses premières mises en service1.

    Son grand succès permit à Renault de mettre au point la série suivante, les ABJ, à partir de 1935.

     
     
      Renault VH ZZEty 23859 (VH 2211) du Musée de Mulhouse - vide
    Renault VH ZZEty 23859 (VH 2211) du Musée de Mulhouse + voyageurs   Renault VH ZZEty 23859 (VH 2211) du Musée de Mulhouse + mécanicien
      Renault VH N° 24 + mécanicien Renault VH N° 24 vide
    Renault VHD à 2 caisses    sans  passagers avec mécanicien  
    Renault VHD à 2 caisses    + passagers  
      Renault VH X2111 Clermont  + passagers
      Renault VH X2332 Montluçon - vide- Sans mécanicien Renault VH X2332 Montluçon + passagers
      Renault VH X2332 Montluçon Renault VH X2332 Montluçon - vide

     

    Ref Google Map    Breuil le Vert  
     

    8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Gare Locomotive vapeur Electrique wagon voyageur signal sémaphore station dépot rail aiguillage sncf restaurant voiture
    2 feux jaunes  2 feux blancs

    votre commentaire
  • Z 7100

    Voie 4 
    espace 1000Euromaster   
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 4   Sur la voie 4 :Joyeuses Fêtes de fin d'année - oo oo -

    BB 25200

    Voie 5 
    Alligatorespace 1000
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 5   Sur la voie 5 : Joyeux Noël - oo oo -

    BB 25200

    Voie 6 
    euromaster 12 wagons noel  2 motricesespace 1000euromaster 12 wagons vides 2 motrices
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 6   Sur la voie 6 : Bonne Année 2018 - oo oo -
    Image Voie 1 Depot Vers les locos
     
     

     

     

    Ref Google Map Saint Etienne   
     

    8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Gare Locomotive vapeur Electrique wagon voyageur signal sémaphore station dépot rail aiguillage sncf restaurant voiture
    accueil

    votre commentaire
  • 8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Voie 4 
    Demi espace videwagon trémie NYC animéEMC NW 100 gaucheCaboose UPCaboose AmtrakEOT Clignotant FinalDemi espace vide   
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 4   Sur la voie 4 : 1 Locomotive EMC NW de la compagnie NORTHERN PACIFIC refoule un wagon trèmie NYC chargé de charbon - Un dispositif EOT est installé en queue du convoi - oo oo -

    BB 25200

    Voie 5 
    EOT petit ùCaboose NYCEMD NW2 LEHIG VALLEY 142 droit  animéWagon boxcar Burlington northenWagon boxcar Burlington northen animeDemi espace videDemi espace videEOT petit ùEMC NW 101 droiteWag boxcar  Pacific Fruit Expresswagon tremie UPWag boxcar Fruit Grover ExpressWag boxcar Erie LackWanna.wag portre cont b  jaune h150 modifié animé finalDemi espace vide
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 5   Sur la voie 5 : 1 Locomotive EMC NW N&deg 101 de la compagnie NORTHEN PACIFIC refoule un convoi de 5 wagons - Dispositif EOT - oo oo - 1 Locomotive EMD NW2 N&deg 142 de la compagnie LEHIG VALLEY refoule 2 wagons BoxCar - Dispositif EOT - oo oo -

    BB 25200

    Voie 6 
    Wag box car WP animéWAG BOX CAR WPEMD NW2 Safety First 5066 gauche animéEOT Clignotant FinalDemi espace videDemi espace videWag lait oursWag Milkcar rutland milkWag transport camion laitier et cubitainerWag transport camion laitier gaucheWag Milcar Fage bleuWag transport camion laitierWag Milkcar Fage totalWag Milkcar gilbertSWag Milkcar FageWag Milkcar Brown cowEMD NW5 GN 187 droit. finalEOT Clignotant FinalDemi espace videDemi espace vide3 wagons boxcar cotton animésEMD SW8 Algoma  N144 gauche feux avant. final rapideEOT Clignotant FinalDemi espace videDemi espace videEMD NW2 Clinchfield 356 gauche anim 2 imagesEMD NW2 Clinchfield 358 gauche convoi 13 wag boxcar Super ChiefCaboose NYC rougeEOT petit et BasDemi espace vide
    Indications ici sur la marche des trains sur la voie 6   Sur la voie 6 : 1 Locomotive EMD NW2 N° 5066 de la compagnie SAFETY FIRST refoule 2 wagons Boxcar - Dispositif EOT - oo oo - 1 Locomotive EMD NW5 N° 187 de la compagnie GREAT NORTHEN refoule 10 wagons de transport du lait - Dispositif EOT - oo oo - 1 Locomotive EMD SW8 N° 144 de la compagnie ALGOMA refoule 3 wagons Boxcar - Dispositif EOT - oo oo - 2 Locomotives EMD NW2 N° 358 et 356 de la compagnie CLINCHFIELD refoulent un convoi de 13 wagons boxcar Super Chief sur une voie en très mauvais état - Dispositif EOT - oo oo -
    Image Voie 1 Depot Vers les locos
      Dispositif de fin de train (ETD)
                 
      EOT Clignotant Final    

     

     

       
           
           
    Le dispositif de fin de train (ETD), parfois appelé EOT, est un dispositif électronique monté à l'extrémité des trains de marchandises afin de remplacer les  fourgons de queue (caboose). Ils sont divisés en trois catégories: les unités «stupides», qui ne fournissent qu'une indication visible de l'arrière du train avec un feu rouge clignotant; les unités «d'intelligence moyenne» avec un manomètre  de controle de la canalisation des tuyaux de frein; et enfin des unités dites  «intelligentes», qui envoient des données à l'équipage des locomotives par télémétrie radio.  ces dispositifs ont été mis en service en Amérique du Nord et sont également utilisés ailleurs dans le monde, où ils peuvent inclure des dispositifs ETAS (End Of Train Air System) complets ou des unités de détection et de freinage (SBU). 

    Un ETD  dit « stupide » peut être aussi simple qu'un drapeau rouge attaché au coupleur sur la dernière voiture du train. En considérant que les dispositifs dits « intelligents » surveillent des fonctions telles que la pression de conduite de frein et la séparation accidentelle du train à l'aide d'un capteur de mouvement; fonctions qui étaient auparavant surveillées par un équipage dans le fourgon (caboose).  Les données ETD  sont transmisent via une liaison de télémétrie au chef-de-Train. Ce dispositif (HTD) dans la locomotive est plus connue familièrement parmi les cheminots comme un « Wilma », une pièce de théâtre sur le premier nom de la femme du personnage de dessin animé Fred Flintstone. Au Canada, cet appareil est connu sous le nom d'unité de détection et de freinage (SBU).
    Un HTD type contient plusieurs voyants indiquant l'état de la télémétrie et le mouvement de l'extrémité arrière, ainsi qu'une lecture numérique de la pression de la conduite de frein provenant de l'ETD. Il contient également un interrupteur à bascule utilisé pour déclencher un freinage d'urgence par l'arrière. Dans les locomotives modernes, le HTD est intégré au système informatique de la locomotive et l'information est affichée sur l'écran de l'ordinateur du mécanicien de la locomotive.
    Les chemins de fer ont mis en place des procédures strictes d'essai des freins à air, approuvées par le gouvernement pour diverses situations lors de la composition des trains ou des changements de wagons pendant le parcours du convoi. Après une coupe  faite entre les wagons dans un train et lorsque le train est recomposé, en plus d'autres tests, le mécanicien en cabine doit vérifier que les tuyaux de frein sont tous connectés et  renvoyer la pression sur le dernier wagon du convoi  (Pour s'assurer que tous les flexibles de frein sont connectés et que tous les robinets et les vannes de frein sont ouverts). Dans la plupart des cas, le mécanicien peut utiliser les informations provenant du DTE pour vérifier que la pression d'air réduit ou augmente à l'arrière du train. En conséquence, cela indique que la continuité de la conduite de frein est assurée sur tout le train. Ce dispositif est considéré comme constituant une condition de sécurité intégrée.

    Lorsqu'il n'y a pas de fourgon de queue, l'employé doit se tenir debout sur le dernier wagon si le train repart en marche arrière, pour s'assurer que la voie est libre - ce que l'ETD ne fait pas actuellement.
    La DTE a réduit les coûts de main-d'œuvre, ainsi que les coûts d'achat et de maintenance des cabooses. Le syndicat des  chefs-de-trains et les syndicats  des serre-freins des chemins de fer (Brakemen) ont également été fortement touchés par ce dispositif nouveau. L'ETD, est une  unité électronique qui a remplacé deux membres d'équipage par train. L'utilisation généralisée des  dispositifs ETD a rendu le fourgon de queue pratiquement obsolète. Certaines compagnies utilisent encore des cabooses lorsque  la sécurité du  train doit être assurée, sur de courts trajets et lors du transport des équipes d'entretien. Dans certains cas au lieu d'atteler un fourgon de queue, un employé se tient sur la dernière voiture lorsque le train recule.

    La première utilisation des ETD a été attribuée à la compagnie «Florida East Coast Railway» en 1969, peu de temps après que d'autres chemins de fer de classe I aient commencé à utiliser l'ETD. Au milieu des années 1980, c'était un équipement commun. Les premiers modèles n'étaient à peine plus qu'une connexion / terminaison de ligne de frein et une batterie alimentant un feu arrière clignotant. À mesure que leur utilisation s'est répandue au cours des années 1980, les ETD ont été équipés d'émetteurs de radio pour transmettre les données de pression de freinage à un récepteur dans les cabines des locomotives. Afin de réduire le coût des remplacements de piles, des capteurs de lumière ambiante ont été ajoutés afin que le voyant clignotant de l'ETD ne s'allume que pendant le crépuscule et après la tombée de la nuit. Les derniers modèles sont équipés d'une petite génératrice électrique à turbine utilisant la pression de l'air de la conduite de frein pour alimenter la radio et les capteurs de l'ETD.
    La communication unidirectionnelle des données de freinage de l'ETD à la locomotive s'est transformée en une communication bidirectionnelle.Ce qui a permis  au mécanicien d'appliquer simultanément les freins aux deux extrémités du train en cas d'urgence.  Ceci est utile dans le cas où un blocage (ou une valve non ouverte) dans la ligne de frein du train empêche la montée  de la pression de l'air. ce qui  fait que tous les freins du train passent dans une application d'urgence. Une telle situation pourrait être dangereuse, car la distance d'arrêt augmente avec moins de freins fonctionnels. la généralisation de la  mise en pression de la conduite de freinage à la fois à l'avant et à l'arrière du train garantit simultanément que l'ensemble du train applique tous ses freins en cas d'urgence. D'autres appareils électroniques de l'ETD ont également été améliorés, et beaucoup comprennent maintenant des récepteurs GPS ainsi que des communications radio bidirectionnelles.

     

    Ref Google Map   Bremen Georgia  Gaisneville Florida  Alaska  
     

    8 Eight Union Pacific Engines B40-8's

    Gare Locomotive vapeur Electrique wagon voyageur signal sémaphore station dépot rail aiguillage sncf restaurant voiture
    2 feux jaunes  2 feux blancs

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique